OYSTER PERPETUAL COSMOGRAPH DAYTONA, UNE MONTRE ICONIQUE

© ROLEX

UNE ICÔNE AU DÉFI DU TEMPS, coup de coeur de rédaction AMILCAR MAGAZINE.

Montre iconique par excellence, le Cosmograph Daytona s’est imposé bien au‑delà des circuits automobiles par son esthétique emblématique et ses performances techniques. À l’occasion des 60 ans du modèle, Rolex perpétue le mythe de son chronographe en revisitant l’ensemble de la gamme.

Rolex dévoile l’Oyster Perpetual Cosmograph Daytona de nouvelle génération, avec une gamme entièrement renouvelée. L’habillage de ce chronographe, qui se distingue depuis son lancement par un design unique, a été réétudié et certains détails subtilement retravaillés. Le cadran notamment présente un nouvel équilibre graphique et, grâce à un harmonieux jeu de couleurs, le contraste entre le fond et les compteurs – ou leurs anneaux – est accentué. Le boîtier Oyster a été redessiné, et ses formes sont ainsi mises en valeur par les reflets de lumière sur les cornes et les flancs de carrure. Sur les déclinaisons dotées d’une lunette Cerachrom, celle‑ci est bordée d’un fin liseré façonné dans le même métal que la carrure.

Dès cette année, le Cosmograph Daytona est équipé du calibre 4131. Ce nouveau mouvement chronographe est une évolution du calibre 4130 et intègre certaines des innovations majeures que Rolex a apportées à ses mouvements, parmi lesquelles l’échappement Chronergy. Son esthétique est extrêmement soignée, avec des finitions ou décorations inédites – les ponts, en particulier, présentent des Côtes de Genève Rolex, réinterprétation d’une fameuse décoration horlogère – et une masse oscillante ajourée. Le calibre 4131 permet au Cosmograph Daytona de mesurer un intervalle de temps grâce à la fonction chronographe en plus d’afficher les heures, les minutes et les secondes.

À la fois prestigieux et emblématique, le Cosmograph Daytona en platine 950 arbore désormais un fond transparent ainsi qu’une masse oscillante réalisée en or jaune 18 ct. Comme toutes les montres Rolex, l’Oyster Perpetual Cosmograph Daytona bénéficie de la certification Chronomètre Superlatif, qui garantit ses excellentes performances au poignet.

UNE MONTRE SYNONYME DE VITESSE

https://www.youtube.com/watch?v=uLsHMMUfQ30&t=2s

Présenté en 1963, le Cosmograph Daytona a été conçu pour répondre aux besoins des professionnels de la course automobile. Doté d’une lunette avec échelle tachymétrique et équipé d’un mouvement mécanique haute performance entièrement développé et manufacturé par Rolex, ce chronographe devenu légendaire est l’instrument idéal pour mesurer un intervalle de temps ou déterminer une vitesse moyenne.

Par son nom et ses fonctionnalités, le Cosmograph Daytona est lié à jamais au monde des sports automobiles et, soixante ans après son lancement, il conserve son statut à nul autre pareil parmi les chronographes de sport.

Oyster Perpetual Cosmograph Daytona — ©Rolex/Alain Costa

CÉRAMIQUE DE HAUTE TECHNOLOGIE

Rolex a joué un rôle pionnier dans le développement de céramiques spéciales pour la fabrication de lunettes monoblocs et de disques de lunette monoblocs. Particulièrement résistants aux rayures, ces matériaux présentent des couleurs inaltérables et d’une intensité rare. De plus, par la nature de leur composition chimique, ces céramiques de haute technologie sont inertes et ne peuvent pas se corroder. La marque a développé des savoir‑faire et mis au point des méthodes de fabrication exclusives et innovantes lui permettant de produire ces composants en céramique en toute indépendance.

Parmi les déclinaisons présentées du Cosmograph Daytona de nouvelle génération, celle façonnée en platine 950, reconnaissable à son cadran bleu glacier, est munie d’une lunette Cerachrom monobloc en céramique marron. Sur celle en acier Oystersteel avec cadran laqué blanc et celle réalisée en or jaune 18 ct avec cadran doré et compteurs noir vif, la lunette Cerachrom est en céramique noire. Les graduations, les chiffres et les inscriptions de l’échelle tachymétrique, moulés en creux, sont mis en couleur par dépôt de platine ou d’or jaune, selon une technique PVD (Physical Vapour Deposition, dépôt physique en phase vapeur).

Oyster Perpetual Cosmograph Daytona — ©Rolex/Alain Costa

BOÎTIER OYSTER, SYMBOLE D’ÉTANCHÉITÉ

Exemple de robustesse et de fiabilité, le boîtier Oyster du Cosmograph Daytona de nouvelle génération, d’un diamètre de 40 mm, est garanti étanche jusqu’à 100 mètres de profondeur. La carrure des déclinaisons présentées est travaillée dans un bloc massif d’acier Oystersteel, d’or jaune ou Everose 18 ct, ou encore de platine 950. Le fond, bordé de fines cannelures, est hermétiquement vissé à l’aide d’un outil spécial ; seuls les horlogers habilités par Rolex peuvent ainsi accéder au mouvement. La couronne de remontoir Triplock, munie d’un système de triple étanchéité et protégée par un épaulement taillé dans la carrure, se visse solidement sur le boîtier, de même que les poussoirs de chronographe. Quant à la glace, elle est en saphir pratiquement inrayable et bénéficie d’un traitement antireflet. Totalement étanche, le boîtier Oyster protège de manière optimale le mouvement qu’il abrite.

Sur le Cosmograph Daytona en platine 950, le boîtier est désormais doté d’un fond transparent en saphir traité antireflet, qui permet d’admirer les décorations du mouvement et les rotations de la masse oscillante.

Oyster Perpetual Cosmograph Daytona — ©Rolex/Alain Costa

CALIBRE PERPETUAL 4131

Le Cosmograph Daytona de nouvelle génération est équipé du calibre 4131, un mouvement chronographe entièrement développé et manufacturé par Rolex, dévoilé cette année. Concentré de technologie, ce mouvement mécanique à remontage automatique délivre des performances élevées, notamment en matière de précision, d’autonomie, de confort d’utilisation et de fiabilité. La fonction chronographe repose sur un nombre réduit de composants, ce qui améliore d’autant la fiabilité du mouvement. Elle est enclenchée par un robuste mécanisme à roue à colonnes et à embrayage vertical, qui permet un démarrage instantané et extrêmement précis. Le calibre 4131 arbore des ponts décorés Côtes de Genève Rolex – cette décoration se distingue des Côtes de Genève traditionnelles par la présence d’une fine rainure polie entre chaque côte.

Le calibre 4131 intègre l’échappement Chronergy, breveté, qui combine un haut rendement énergétique avec une grande sécurité de fonctionnement. Réalisé en nickel-phosphore, cet échappement résiste aux champs magnétiques élevés. Le mouvement comprend aussi le spiral Parachrom bleu, produit par Rolex dans un alliage paramagnétique. Ce spiral présente également une grande stabilité face aux variations de température ainsi qu’une haute résistance aux chocs. Il est en outre muni d’une courbe terminale Rolex, qui assure la régularité de la marche dans toutes les positions. L’oscillateur est monté sur des amortisseurs de chocs haute performance Paraflex, développés par la marque et brevetés, qui confèrent au mouvement une résistance aux chocs accrue. Quant à la masse oscillante, elle est dotée d’un roulement à billes optimisé.

Le calibre 4131 est animé par un système de remontage automatique par rotor Perpetual. Grâce à l’architecture de son barillet et au rendement supérieur de son échappement, il bénéficie d’une réserve de marche d’environ 72 heures.

Calibre Perpetual 4131 — ©Rolex/Ulysse Frechelin

BRACELETS OYSTER ET OYSTERFLEX

Parmi les déclinaisons présentées du Cosmograph Daytona de nouvelle génération, celle en platine 950, reconnaissable à son cadran bleu glacier, est assortie d’un bracelet Oyster. La déclinaison en acier Oystersteel et celle en version Rolesor jaune (combinaison d’acier Oystersteel et d’or jaune), qui affichent toutes deux un cadran laqué blanc, tout comme la déclinaison en or Everose 18 ct avec cadran noir vif et compteurs Sundust sont munies de ce même bracelet. Développé à la fin des années 1930, ce bracelet à trois mailles reste le bracelet le plus répandu de la collection Oyster Perpetual et se distingue par sa robustesse.

Pour sa part, la nouvelle déclinaison en or jaune 18 ct avec cadran doré et compteurs noir vif est assortie d’un bracelet Oysterflex. Développé par Rolex et breveté, cet innovant bracelet est constitué de deux lames métalliques galbées et flexibles – une pour chacun de ses brins – revêtues d’élastomère noir haute performance.

Le bracelet Oyster et le bracelet Oysterflex du Cosmograph Daytona sont l’un comme l’autre équipés d’un fermoir de sécurité Oysterlock à boucle déployante, prévenant toute ouverture involontaire. Ce bracelet Oyster dispose de la rallonge rapide de confort Easylink, développée par la marque, qui permet d’ajuster facilement sa longueur d’environ 5 mm.

Oyster Perpetual Cosmograph Daytona — ©Rolex/Alain Costa.

Sur la déclinaison en platine 950 et sur celle en or Everose 18 ct, il intègre de plus, à l’intérieur de ses maillons, des inserts en céramique – conçus par Rolex et brevetés – qui améliorent sa fluidité au porter et sa longévité. Le bracelet Oysterflex est, quant à lui, pourvu du système de rallonge Rolex Glidelock. Développé par la marque et breveté, cet ingénieux dispositif à crémaillère, intégré au fermoir, permet un réglage fin de la longueur du bracelet, et ce, sans le moindre outillage. Le Rolex Glidelock sur bracelet Oysterflex compte six crans d’environ 2,5 mm chacun ; il permet d’ajuster facilement la longueur du bracelet d’environ 15 mm.

Oyster Perpetual Cosmograph Daytona — ©Rolex/Alain Costa.

CERTIFICATION CHRONOMÈTRE SUPERLATIF

Comme toutes les montres Rolex, l’Oyster Perpetual Cosmograph Daytona bénéficie de la certification Chronomètre Superlatif, redéfinie par Rolex en 2015. Ce titre atteste que chaque montre qui sort des ateliers de la marque a subi avec succès une série de tests menés par Rolex dans ses propres laboratoires et selon ses propres critères, à la suite de la certification officielle de son mouvement par le Contrôle officiel suisse des chronomètres (COSC). Les tests de certification internes portent sur la montre dans son ensemble, une fois le mouvement emboîté, afin que ses performances superlatives au poignet en matière de précision, d’étanchéité, de remontage automatique et d’autonomie soient garanties. La précision d’un Chronomètre Superlatif Rolex est ainsi de l’ordre de –2/+2 secondes par jour – l’écart de marche toléré par la marque pour une montre terminée est beaucoup plus faible que celui admis par le COSC pour la certification officielle du seul mouvement.

Le statut de Chronomètre Superlatif est symbolisé par le sceau vert dont est assortie chaque montre Rolex et s’accompagne d’une garantie internationale de cinq ans.

UN COSMOGRAPH DAYTONA INÉDIT – CÉLÉBRER CENT ANS DE VITESSE

Pour célébrer les 100 ans de la course des 24 Heures du Mans, Rolex présente une version inédite de son chronographe de légende.

Déclinaison du Cosmograph Daytona réalisée en l’honneur du centenaire des 24 Heures du Mans.

©Rolex/JVA Studios

Rolex célèbre les 100 ans de la course des 24 Heures du Mans avec une version inédite de son chronographe de légende. Réalisée en or gris 18 ct, cette nouvelle montre arbore une lunette Cerachrom en céramique noire ; le chiffre « 100 » de l’échelle tachymétrique est coloré avec de la céramique rouge et évoque le centenaire de la course. Sur le cadran noir vif se détachent des compteurs blanc intense dont le graphisme est inspiré de celui d’un cadran Rolex historique. Quant au boîtier Oyster, il est doté d’un fond transparent et muni d’un bracelet Oyster.

https://www.youtube.com/watch?v=uLsHMMUfQ30&t=2s
© ROLEX

Cette montre inédite est équipée du calibre 4132, un mouvement exclusif qui permet le décompte des heures de la fonction chronographe sur vingt‑quatre heures – une autre référence à la course – au lieu de douze comme habituellement sur le modèle. Ce mouvement intègre l’échappement Chronergy, les amortisseurs de chocs Paraflex et des ponts décorés Côtes de Genève Rolex. En or jaune 18 ct, la masse oscillante est ajourée et munie d’un roulement à billes optimisé. Comme toutes les montres Rolex, cette version spéciale de l’Oyster Perpetual Cosmograph Daytona bénéficie de la certification Chronomètre Superlatif, qui garantit ses excellentes performances au poignet.

Plus d’informations : https://www.rolex.com/fr

SÉLECTION :

Rachel Joulia-Helou, rédactrice en chef du AMILCAR MAGAZINE GROUP.

AMILCAR MAGAZINE à découvrir sur Linktr.ee :  https://linktr.ee/amilcarmagazine

Éditeurs :

  • Rachel Joulia-Helou, rédactrice en chef du AMILCAR MAGAZINE GROUP.
  • Alexandre Joulia, photographe et rédacteur en chef adjoint AMILCAR MAGAZINE GROUP

Plus d’informations sur AMILCAR CANADA MAGAZINE :

  • Rachel Joulia-Helou  : Rédactrice en chef AMILCAR MAGAZINE GROUP.
  • Alena Odegova  : Responsable des relations publiques AMILCAR CANADA MAGAZINE.

AMILCAR MAGAZINE GROUP

AMILCAR MAGAZINE & THE RIGHT NUMBER MAGAZINE :
CLUB AMILCAR :

Découvrez nos marques dans les vitrines du Club Amilcar au sein des hôtels groupe B Signature :

Découvrez nos membres dans les vitrines de l’hôtel Melià Paris Opéra : Hôtel Paris Opéra Affilié par Melia​ : 

Adresse à Paris : 3 Bd Montmartre, 75002 Paris​ cliquez ici

You May Also Like
Lire la suite 11

Les nouveautés de la collection Cléo de MARLI New York

AMILCAR MAGAZINE vous présente les nouveautés de la collection Cléo de Marli New-York, marque internationale de bijoux de luxe ! Marli c’est une question de poésie, de délicatesse, de précision, de sensibilité mais également de technique. Chaque pièce est réalisée à la main. On parle ainsi d’artisanat de luxe où chaque pièce est unique. Les collections sont exceptionnelles ! Un grand bravo à MARAL ARTINIAN, la directrice de la création et fondatrice de Marli New-York.
Lire la suite
Lire la suite 6

L’Hôtel Barrière Le Gray d’Albion est certifié Green Globe

Nous avons eu le plaisir de distribuer notre magazine AMILCAR à l’Hôtel Barrière Le Gray d’Albion Cannes et nous sommes ravis d’apprendre et de vous informer de la certification Green Globe. L’Hôtel Barrière Le Gray d’Albion ne cesse d’innover et d’apporter les meilleurs services à sa clientèle internationale.
Lire la suite
Lire la suite 10

Une sélection d’hébergements les plus plébiscités en 2022 en République dominicaine, Argentine, Turquie, Belgique, Espagne, à Taiwan, au Brésil, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis.

Voici la liste des posts les plus ‘likés” en 2022, mêlant bons plans et lieux uniques. De quoi être inspiré pour les prochaines vacances : en République dominicaine, Argentine, Turquie, Belgique, Espagne, à Taiwan, au Brésil, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis !
Lire la suite